Mon "Doubsjardin"

Ce blog est consacré à mon jardin qui se situe dans le Doubs. L'occasion de partager ma passion pour le jardin, mais aussi
mes visites, mes recettes de cuisine, mes lectures, mes réalisations à savoir bricolage, peinture, dessins, décor de table,décorations de Noël, de Pâques... .
Je me suis toujours intéressée aux plantes, mais ces 4 dernières années suite à des problèmes de genoux importants,
j'ai dû laisser mon jardin se débrouiller seul!. Aujourd'hui je le reprends en main et la tâche est vaste! J'arrache je créé
de nouveaux massifs, j'introduis de nouvelles plantes, surtout des vivaces, des arbustes, l'été je n'oublie pas les annuelles....et je partage avec vous tous ces changements...
alors n'hésitez pas à me donner votre avis.

samedi 28 août 2010

prunella freelander blue

J'ai testé cette nouvelle vivace.
Elle semble très à l'aise dans ma terre argilo-calcaire, le pied initial s'est déjà bien étalé. les tiges s'étendent sur le sol et s'enracinent au fur et à mesure. Plantée en mai à mi-ombre elle fleurit depuis un mois déjà, la fleur en épi  n'est certes pas extraordinaire, mais d'après ce que j'ai lu sur internet elle fleurira de mai à octobre les prochaine années.
Je l'ai commandée sur le catalogue Brilliant qui m'annonçait un bleu unique (!!!) mais comme moi vous devez voir une fleur plutôt rose/violette dont le ton n'a rien extraordinaire.

J'en conclu donc que dans ma commande il y a encore une erreur de plus, je crois que je vais pouvoir leur consacrer un article!
Elle existe aussi en blanc et rose toujours d'après internet.




Voici une photo de ce que je pense être la forme sauvage (vous allez me donner votre avis), je viens de la trouver dans mon gazon. Elle a le même coloris que la précédente, mais est beaucoup plus petite.







PS prunella est le nom latin, en français ce serait brunelle!

6 commentaires:

Publiée par marie-pierre a dit…

j'ai la même chose dans mon jardin une mauvaise herbe!
a+@
mp
le jardin boultois

Sylvaine a dit…

Je l'ai aussi en sauvage dans mon jardin mais je ne la considère pas comme une mauvaise herbe et je la laisse mener sa petite vie tranquille à l'ombre des Euphorbe.
Elle est discrète et ne prend pas beaucoup de place.
J'ai aussi la forme cultivée, comme toi, en bleu et en rose. Autant la "sauvage" n'est pas difficile, autant celles-ci ne daignent pousser dans mon clos qu'à l'ombre des pommiers, dans un coin qui reste relativement frais. Ailleurs, elles souffrent vite de la sécheresse en été.

Gine a dit…

Je l'aime beaucoup, mais elle ne se plaît pas chez moi ... J'ai abandonné, et je l'admire lors de mes promenades dans la nature, en légère altitude ...

Pétales de fées a dit…

Bonjour Anabel si douce ! Merci de ton passage oui je viens d'emménager pour un an seulement dans une vieille maison et j'ai hâte de commencer à m'y trouver bien !
A très bientôt, des bises!

Le jardin des chouchoux a dit…

J'en possède 2 pieds dans ma rocaille qui ont pris cette même teinte: sur un même pied, j'ai du rose et du mauve.. Cela s'étend très vite mais je trouve cette vivace ravissante et elle fleurit très longtemsps, ce qui n'est pas pour me déplaire..
Bonne soirée
sophie

muscaridelagazette a dit…

hello,

mais oui c'est tout bêtement une forme horticole de la Brunelle ( et non pas Prunelle), plante très commune dans notre région, voir sur ce lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Brunelle_commune.
Pour la durée de floraison je suis sceptique, parce que la brunelle sauvage fleurit bien moins longtemps, deux mois au maximum chez moi dans mon pré.
S'embêtent pas les horticulteurs