Mon "Doubsjardin"

Ce blog est consacré à mon jardin qui se situe dans le Doubs. L'occasion de partager ma passion pour le jardin, mais aussi
mes visites, mes recettes de cuisine, mes lectures, mes réalisations à savoir bricolage, peinture, dessins, décor de table,décorations de Noël, de Pâques... .
Je me suis toujours intéressée aux plantes, mais ces 4 dernières années suite à des problèmes de genoux importants,
j'ai dû laisser mon jardin se débrouiller seul!. Aujourd'hui je le reprends en main et la tâche est vaste! J'arrache je créé
de nouveaux massifs, j'introduis de nouvelles plantes, surtout des vivaces, des arbustes, l'été je n'oublie pas les annuelles....et je partage avec vous tous ces changements...
alors n'hésitez pas à me donner votre avis.

jeudi 18 mars 2010

JE CRAQUE!!!

avant de dire je craque, je devrais dire j'ai craqué. J'ai craqué lorsque l'on m'a donné dans un petit godet cette plante toute frêle, au beau feuillage pourpre... j'ai de nouveau craqué l'année suivante lorsque j'ai vu qu'elle avait bien repris... et j'ai encore craqué les années suivantes lorsque j'ai vu qu'elle se plaisait vraiment chez moi, lorsque j'ai vu qu'elle mettait en valeur mes massifs, et j'ai encore plus craqué lorsque je me suis aperçue qu'en la pinçant au printemps , les tiges étaient moins hautes, plus fournies et ne ployaient pas du fait de la hauteur.... et bien sûr quand on a une plante qui plait on la met aux 4 coins de son jardin, moi je devrais dire aux 8 ou 10 coins de mon jardin... et puis  3 années avec un minimum de présence dans mon jardin (pb genoux).... mais au fait vous l'avez reconnue cette vivace aux petites fleurs jaunes ....c'est le lysimaque firecracker ...
Donc l'été dernier reprise en main du jardin, ...où la la, mais y en a partout de ce lysimaque, oh mais c'est pas facile a enlever.... j'ai dû oublier que  dans le mot vivace il y a le mot vie, ...quel désastre, j'en ai au moins 4à 5 m² à enlever et peut être plus! .
cette plante tisse de façon très discrète, un réseau de grosses racines charnues, rougeâtres et de ces racines partent des chignons  de minuscules racines hyper compactes qui piègent la terre, le tout d'une épaisseur de 10 cm... et là je vous le dit, il y a de quoi craquer!!!
je viens de désherber environ 2 m², et j'ai l'équivalent de 2 brouettes pleines!
Enfin si  vous en voulez, vous  pouvez venir en chercher... c'est gratuit!
Il m'a même fallu enlever des hydrangéas, et des perovskias afin de retirer les racines qui se trouvaient en dessous, un vrai bulldozer cette plante. Cette fois il va falloir s'en débarrasser, pas question de les mettre dans   un coin quelconque, ce week end on va essayer de les brûler, car elles ont bien séché ces 2 jours.
Le problème s'est que j'en ai d'autres des envahissantes.... je vous les présenterai dans un autre article...
et comme vous pouvez le remarquer je ne vais pas m'ennuyer dans mon jardin cette année!
.

10 commentaires:

Gine a dit…

Jolie mise en garde ! J'avais bien envie de craquer pour cette Lysimacchia à la si belle couleur pourpre et de la mettre en concurrence avec sa soeur, la L. clethroides. Je vais y réfléchir à deux fois !

anabel a dit…

Je pense que c'est possible de la cultiver à condition, je préconiserais soit de mettre une barrière anti-rhyzones d'une quinzaine de cm, un peu comme les bambous (???) ou alors d'arracher chaque année les plantes de couper toutes les racines qui partent coloniser l'environnement et de replanter ensuite.

berthille a dit…

Il y a trois ans, j'en ai planté à deux endroits. Mais en été la terre sableuse du jardin est tellement sèche que pour le moment la belle pourpre se tient sage, trop sage même.
Mais ton avertissement n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde.

anabel a dit…

Il semble que ma terre lourde lui plaise particulièrement!

anabel a dit…

Si vous essayez de laisser un commentaire et que cela ne fonctionne pas, merci de m'envoyer un mail, afin que je le sache et que je puisse voir avec blogspot.
genevieve.tavernier@laposte.net

Kristin a dit…

bon j'aime beaucoup les envahissantes parce qu'elles ont fort à faire chez moi entre les limaces, les chats, les chiens et les poneys...mais je vais peut-être me méfier finalement!! merci Anabel

Miss canthus a dit…

Voilà Anabel, en passant par Blogger, j'y arrive cette fois OUF!!!!
Ahhhhh Lysimacchia, j'en ai aussi et oui, elle a besoin d'être sous très haute surveillance, sinon...Glups!

Le jardin des chouchoux a dit…

Ton article m'interesse...
J'avais déjà lu que cette vivace était envahissante mais je n'imaginais pas à ce point...
J'ai moi même planté il y a 2 ans une lysiqmaque punctata et je l'adore!!!
A lire ton article, j'ai l'impression que je vais bientôt le regretter..
Il est vraie qu'elle s'est très vite developpée...
D'autres vivaces envahissantes???
La crucianella stylosa (j'en ai un specimen dans ma rocaille), la valeriane, l'ancolie...
J'attends ton article sur ces envahissantes avec impatience..
sophie

www.jfs52.skyrock.com a dit…

moi aussi elle envahit surtout en terain humide
par contre dans un endroit sec ,elel est vraiment tres lilité et chez ma belle soieur ,aussi ,pareil elle a pas du tout envahi
c est humide chez toi ?,

Marithé a dit…

Je viens de planter deux lysimaques et j'espère qu'elles ne seront pas trop envahissantes, car s'il faut en arriver à les arracher il aurait mieux valu ne pas les planter.
Bises